Twitter passe au long format

Twitter passe au long format

La nouvelle n’est pas si fraîche que ça. Mais il était important d’en parler tout de même. Twitter passe au long format en rachetant la société hollandaise Revue. Et proposera dorénavant un format newsletter. Smart !

On le sait déjà depuis le début d’année, Twitter vient de racheter Revue. Une société néerlandaise qui propose un service de newsletter.

On a tous déjà vu d’ailleurs la fonction nous être proposée dans les paramètres de Twitter.

Twitter : du colibri à l’albatros ?

Là où c’est super intéressant c’est de se dire que Twitter, qui est un réseau de texte court, a décidé de compléter son offre en proposant finalement l’opposé du produit qu’il offrait jusqu’à présent.

Et c’est là où c’est très très smart !

Car tous ces tweets qu’on envoie, quand on est une marque, un blogueur, un rédacteur, une entreprise, etc. ; généralement on les renvoie vers où ? Vers un site web. Lequel site allait développer un thème ou une information à travers tout un article ou toute une page dédiée. Right ?

Et bien là où c’est fichtrement intéressant, c’est que désormais, les tweets seront une belle manière de teaser un contenu qui pourra être disponible, développé ou complété dans le cadre d’une newsletter. Que les auteurs pourront monnayer.

Ainsi, le petit zozio bleu pourra permettre à tout un chacun de développer autant qu’il veut toute la largeur de son propos. Et ainsi de répondre directement à une frustration qu’il a lui-même créé. Trop fort on vous dit.

Ne plus mettre ses oeufs dans le même panier

L’autre aspect ultra smart de cette acquisition : la possibilité pour Twitter de diversifier ses revenus. Ainsi le groupe ne sera plus exclusivement lié à ses gains publicitaires. Il pourra également développer de nouvelles stratégies commerciales à travers ces nouvelles newsletters.

A savoir que l’app en question, Revue, ne devrait pas être bouleversée de l’intérieur pour autant. Twitter ayant à l’idée d’utiliser la solution plus ou moins comme elle est. En l’optimisation et en la développant quelque peu, bien entendu.

Pour tout créateur de futur contenu, 95% des revenus engendrés par les futurs abonnements tomberont directement dans leur poche. Twitter empochant donc les 5% restants.

Ce qui est franchement correct, même si l’on est en mesure d’imaginer que par la suite, il y a de grandes chances que ça passe au stade supérieur.

Sachant que l’appli se lance aussi dans le game du chat audio avec Spaces, il est fort à parier que 2021 devrait voir Twitter s’envoler bien loin de son petit nid douillet qu’on lui connaissait.

Au-delà de Revue et sa newsletter, Twitter a dévoilé pour l’année à venir d’autres changements, incluant donc l’application de voix. Pour concurrencer autant que faire se peut la hype autour de Clubhouse, qu’on n’a pas encore pu tester d’ailleurs. Mais aussi des badges attestants à des followers qu’ils seront de « superfollowers ». Ainsi ces derniers auraient accès à du contenu exclusif (et notamment les newsletters).

Pas mal de news venant du petit zozio donc. Twitter passe donc au long format, mais élargit aussi son panorama. Et on ne va pas mal s’en plaindre !

🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.