Comment et pourquoi utiliser des Lead Magnet

Comment et pourquoi utiliser des Lead Magnet

Créer du contenu sur le web, c’est bien sympa. Mais ce n’est pas forcément un fin en soi. Ca doit même être une moyen d’acquérir de l’info. D’où l’utilité des lead magnets. Voyons donc comment et pourquoi utiliser des lead magnets dans sa stratégie de contenu inbound.


RETROUVEZ-NOUS SUR LINKEDIN


Création de contenu

Tout le monde est OK pour dire que créer du contenu sur le web, c’est la base aujourd’hui. Plein de marques créent des blogs avec des articles de qualité, permettant à l’internaute de venir prendre de l’info sur des sujets précis dont il est en demande.

Funnel de vente

En fonction des articles que l’on rédige et qu’on publie, on peut établir une avancée de l’internaute dans sa recherche, et donc de sa position dans le fameux funnel de vente, c’est à dire déterminer à quelle étape de l’achat il se trouve :

  • est-ce qu’il se renseigne simplement sur un sujet nouveau pour lui et dont il a entendu parler très récemment ?
  • est-ce qu’il vient prendre des infos un peu plus concrètes sur ce sujet-là ?
  • est-ce qu’il vient se renseigner sur l’entreprise qui rédige cet article et qui semble être spécialiste dans ce domaine ?
  • est-ce qu’il vient prendre des infos sur le prix, l’utilisation, bref est-ce qu’il est en passe d’acheter ?
  • est-ce qu’il vient pour faire un achat complémentaire, consulter du SAV ?

Bref on pourrait même développer cette liste là qui n’est finalement pas si stricte qu’on veut bien nous le faire croire.

Lead magnet

Pour faire avancer l’internaute dans son mécanisme de réflexion, il est de bon ton de se mettre à sa place. Ainsi on va rédiger plusieurs types de contenus sur un sujet. Ces articles seront de plus en plus précis, concrets, illustrés, de façon à accompagner le gars dans sa progression sur ce même sujet.

Du coup, pendant toute la phase de prise d’info, on délivre du contenu à titre gratos, on file des conseils, une expertise, un point de vue… Bref, du contenu de qualité quoi. Lequel on appelle « contenu premium ».

Donc l’idée, c’est qu’en échange de toutes ces infos et ces conseils bien avisés, on demande juste quelques informations sur le client potentiellement intéressé pour en savoir plus. C’est fair, non ?

Ainsi : nom, prénom, mail, téléphone, adresse, entreprise, fonction… Tout type d’info est bonne à prendre. Le but n’est pas de fliquer le gars à son insu. Le but n’est pas non plus de le manipuler. Mais de mettre en place un donnant-donnant équitable.

Le meilleur de cette stratégie, c’est quand un potentiel client cherche de l’info sur un sujet, tombe sur votre article et votre site, adhère au concept et au ton que vous utilisez, décide dans la foulée de s’abonner à votre contenu, et donc de vous donner certaines infos en change du contenu que vous publiez, car ce contenu l’intéresse.

Ce n’est pas vous qui le forcez à quoi que ce soir. C’est de l’échange d’infos : vous donner votre expertise, il vous donne ses infos pour continuer à lui envoyer un contenu qui lui plait. La base du marketing : A propose un produit de qualité. B recherche un produit de qualité. A propose son produit à B. B est satisfait du produit de A. CQFD, non ?

Mise en place

Pour mettre en place ça, plusieurs façon de faire. Tant qu’on garde bien en tête le but de la manoeuvre qui est d’offrir du contenu en échange de quelques infos personnelles.

Le mieux, personnellement, c’est d’avoir une belle partie blog sur son site web.

Ensuite, on a notre stratégie de rédaction, donc de contenu, qu’on continue de déployer.

Dans chacun des articles on peut donner une note d’avancée de son funnel de vente. Et ainsi déjà s’imaginer à quel stade en est le gars qui va lire cet article-là.

Avec cette note, on va savoir vers quelles infos le rediriger ensuite, pour qu’il puisse continuer à en savoir plus.

On inclut donc dans chaque article ce un call-to-action, c’est à dire ni plus ni moins qu’un bouton qui va proposer de télécharger quelque chose, ou d’être redirigé ailleurs. Sur une landing page en l’occurrence. Une page somme toute basique avec un formulaire, et de l’info expliquant ce que promet le document qui sera téléchargé une fois le formulaire rempli. Répondant ainsi à la question : pourquoi vous devriez remplir ce formulaire ?

Mais ce bouton de call-to-action est très important : c’est un peut l’élément charnière. C’est celui qui va mener de la prise d’info primaire vers une volonté d’aller plus loin par le biais de l’entreprise qui propose l’article.

Ce call-to-action doit mener vers de la qualité. Tant sur la forme que sur le fond. Un document qui permette à l’internaute d’être gagnant. De ressortir grandi de cet échange d’infos avec l’entreprise.

Donc, le bouton de call-to-cation renvoie vers une page, qui échange grosso modo les infos de l’internaute contre un document de qualité. Et voilà, le tour est joué.

Votre lead magnet est en fait ce document en question, que l’internaute aura téléchargé.

Ca peut être tout un tas de chose finalement : un bilan, une réflexion, un tableau, une analyse, des webinaires, des formations, des cas d’étude… C’est et ça doit être un document bien ficelé, bien mis en page, dans lequel on délivre réellement une grande info de qualité qui va vraiment faire avancer l’internaute sur la problématique qui l’a mené à atterrir sur votre site.

A vous de jouer !

Source

Smarteking.fr

Blog autour du marketing et communication à Marseille. Mais pas que. On s’intéresse au business, à l’entrepreneuriat, au management aussi. On relate tout ça à travers une petite revue de presse commentée.

On loue même nos services : communication, marketing, artiste, rédaction. A votre service m’sieur-dame ! 😉

Un commentaire sur “Comment et pourquoi utiliser des Lead Magnet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.