Utiliser le pixel Facebook dans sa stratégie marketing

Utiliser le pixel Facebook dans sa stratégie marketing

Le pixel Facebook, c’est devenu un gros must. Tout le monde se lance dessus, histoire d’avoir un beau tracking et ainsi pouvoir suivre l’évolution de ses leads. Alors allons-y, plongeons-y ensemble et voyons comment utiliser le pixel Facebook dans sa stratégie marketing.

On a appris ces derniers jours que Facebook comptait désormais 1 million d’utilisateurs « actifs » en plus depuis le trimestre précédent. Ce qui est en quand même juste dingue. Les gars ont 1 million d’utilisateurs de plus en quelques mois seulement… Incroyable.

Bref, remettons-nous en.

Tout ça pour dire que non Facebook n’est pas mort. Loin de là. Mais on peut clairement se dire, et d’ailleurs même voir autour de nous hein, qu’il s’adresse de plus en plus à une population « vieillissante ».

On peut aussi se faire la réflexion qu’avec toutes les modifications apportées à leur interface et la grosse guerre menée contre Tik Tok à grands coups d’utilisations de vidéos, Facebook risque de voir encore perdre des points de coolitude chez les djeun’s.

Toujours est-il qu’aujourd’hui c’est devenu une grosse plateforme de commerce. Ni plus ni moins.

Et avec le pixel Facebook on est en mesure, depuis longtemps déjà hein, de « tracker » nos leads. Donc de tracker les personnes étant venus voir un contenu sur un site. De façon à pouvoir revenir vers lui avec des campagnes appropriés. Ca c’est pour ceux qui ont encore une éthique dans le métier.


Qu’est ce que le pixel Facebook

Le pixel Facebook c’est quoi ? C’est une petite image qu’on va inclure et insérer dans son site. D’où son nom : le pixel. Le truc mesure 1 x 1 pixel. Lol.

Ce petit pixel va ensuite fournir pas mal d’infos super utiles. Du genre nombre de pages qui ont été vues, par exemple.

Ce qui peut-être tout à fait utile pour ensuite créer et piloter ses campagnes.

Là où ça me semble le plus intéressant c’est de se sire qu’on peut « retargeter » un internaute. C’est à dire qu’une personne qui serait venue voir tel ou tel article sur votre site web, on peut donc lui servir une campagne bien précise ensuite, sur Facebook ou Instagram.

Donc carrément utile dans une démarche de « funnel de vente » comme on l’a vu dans l’article dédié à ce propos.

Utiliser le pixel Facebook dans sa stratégie marketing c’est donc se doter d’un outil permettant de pouvoir identifier l’internaute dans sa phase du funnel, finalement.


Les gros avantages

Clairement, LE gros avantage ça va être de réduire considérablement son budget d’acquisition. Si l’on est capable d’identifier et d’aller chercher les internautes qui paraissent intéressé par notre contenu, ça veut dire qu’on va nettement moins tirer à blanc. En matière de ciblage.

On peut aussi aller paramétrer des critères incluant des personnes « ressemblant » à celles qui sont venues sur le site web. Ce qui permet donc, avec l’énoooorme base de données de Facebook, d’aller chercher des gens qui ont les mêmes demandes, les mêmes requêtes, que celles qui sont venues sur votre site. Et ça, c’est top.


Partir sur une base de pages vues, pour savoir quelle page et donc quel contenu les gens sont venus voir, pour ensuite leur soumettre une campagne qui en dirait un peu plus sur le thème qu’ils ont consulté. Voilà ce qu’on pourrait déjà être amené à pas mal de monde.

Ensuite, tout est une question de paramétrage. Forcément, comme tous ces outils-là, c’est vachement complexe à mettre en place et un peu barbare pour celles et ceux qui n’y connaissent strictement rien.

Mais avec un bon tuto, et armé de courage, on peut tout faire soi-même aujourd’hui. Isn’t it ?

Pour en savoir plus on vous conseille la lecture de cet article, qui nous a inspiré.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.