Comment rédiger une balise méta-description optimale ?

Comment rédiger une balise méta-description optimale ?

La balise méta-description est un élément important en SEO. Voyons pourquoi rédiger une balise méta-description optimale est important, et quels en sont les points essentiels.

Source : seoh.fr

La balise méta-description : c’est quoi ?

La balise méta-description, c’est le petit texte que l’on voit lorsque l’on est dans la SERP. Quand on a lancé sa recherche sur Google quoi. C’est un bref résumé de ce dont traite l’article en question.

Si cette balise est importante c’est qu’elle permet à l’internaute de savoir si le sujet qu’il cherche est traité. Le tout rapidement.

Mais pas que. Les moteurs de recherche s’en servent également (selon les sources) pour administrer leur ranking. Leur classement. On aime bien les anglisismes dans la com’.

Et pour peu qu’on le rédige bien, on donne encore plus envie à la personne de venir parcourir, voire carrément pourquoi pas de venir lire l’article.

A savoir que cette balise, que ce bloc texte donc, n’est présent en aucune manière sur la page en question. C’est donc purement un moyen de promotion finalement.


Comment rédiger une balise méta-description optimale ?

Ce petit bloc texte doit être à la fois informatif et incitatif, pour reprendre les termes de la source de cet article.

C’est à dire, comme on le disait plus haut, qu’il doit autant informer sur le contenu qu’il promeut, qu’il doit donner envie de lire l’article pour sa qualité rédactionnelle, ou son contenu technique. Ca c’est à vous de voir. Mais il doit avoir un style certain.

Perso, je reprends souvent mon chapeau d’introduction. Mais c’est plus pour gagner du temps qu’autre chose. Remarquez, si l’intro est bien bossée et assez succincte, elle devient en fait une superbe balise méta-description potentielle.

Le top reste quoi qu’il arrive de bosser avec un bon plugin de gestion SEO, comme Yoast SEO par exemple, qui va vraiment venir nous driver sur le nombre de mots, la répétition des mots-clés, etc.

Mais, cependant, sa limite est justement de trop nous pousser dans le SEO pur, au détriment de la qualité rédactionnelle du propos tenu.

Il faut donc ne pas se noyer dans la « gamification » de la rédaction SEO. Conseil perso.

Le nombre de caractères

Le nombre de caractères est un peu la grosse contrainte.

163 sur ordinateur, 132 sur mobile. Ca fait court. Les aficionados de Tweeter devraient donc exceller dans cet art de la concision.

A noter aussi que cette balise doit reprendre le titre de l’article. O-bli-ga-toi-re-ment ! Encore une fois, si vous utilisez Yoast, pas de soucis, il le dit très clairement.


En conclusion

Pour résumer un peu tout ça : une bonne balise méta-description, c’est un bloc texte qui reprend le titre de l’article. Et, à sa suite, qui vient expliquer en quelques mots, façon introduction de l’article donc, le sujet que l’on va aborder, et surtout, SURTOUT, la promesse qui qu’il prétend tenir. Et donc la valeur ajoutée pour l’internaute de venir lire cet article.

C’est pas plus compliqué. 😅

Attention enfin, car selon les sources, à trop se demander comment rédiger une balise méta-description optimale, on s’y perd un peu.

Certains nous disent qu’elle n’a aucune influence sur le classement des résultats, d’autres, comme notre source ici, nous disent que si.

Bon, dans le doute, bossons-là bien, mais sans que ça prenne non plus le pas sur la rédaction de l’article en lui-même. Ce qui serait bête vous en conviendrez.


Smarteking.fr – Marketing & communication à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.